Histoire

Il était une fois neuf femmes et un seul homme qui décidèrent de faire un «enfant-chorale» à Joinville-le-pont. Cette histoire paraît incroyable et pourtant… Après quelques joyeuses réunions autour d’une table, le bébé prit forme et on lui trouva le joli nom de Dyapason.

On claironna son existence. Le 14 septembre 1998, une soixantaine de choristes entamèrent un répertoire de chants de Noël avec 2 concerts pour objectif. C’est à Joinville que Dyapason fut baptisée en présence de Monsieur Aubry, député-maire de Joinville-le-Pont, de Madame Aubry la marraine, de Monsieur Faivre-Pierret le parrain et de Monsieur Bernard Lallement, parrain d’honneur et membre du mouvement international de chant choral A Cœur Joie.

Sous l’impulsion dynamique de ses chefs successifs Anne-Marie Charles et Valérie Irissou, la chorale a eu l’occasion de se faire connaître : à Joinville en participant à différentes manifestations comme la fête de la musique, les marchés de Noël,…

… et ailleurs, en donnant des concerts avec d’autres chorales en France et à l’étranger, ce qui lui a permis de faire des échanges avec des chorales suisses, roumaines, canadiennes…

Depuis sa création, 3 chanteries ou chorales d’enfants ont vu le jour :

  • En janvier 1999 « le p’tit dyapason » à Joinville-le-pont,
  • En janvier 2000 « les enfantillages de dyapason » au Plessis-Trévise
  • En septembre 2001 « Décibels de Dyapason » à Bailly-Romainvilliers
  • En septembre 2003 « les Mini-Croches de Dyapason » à Favières, Villeneuve-Saint Denis en Seine et Marne
  • En septembre 2004 « Chœur en Route de Dyapason » à l’école de la Route à côté de Favières
  • En septembre 2005, ces 3 dernières chorales ont quitté l’Association Dyapason pour créer leur propre association.
  • Depuis septembre 2007, « le p’tit dyapason » est en sommeil.